Prague, top 10 des choses à faire et à voir

parVerónica Crocitti

De la tour astronomique au pont Charles, du château à la cathédrale : voici 10 choses à faire et à voir à Prague, la capitale de la République tchèque.


Belle, colorée et vivante,Praguec'est l'une des capitales européennes les plus aimées et les plus recherchées par les touristes et les aventuriers. Centre économique et culturel de la République tchèque, elle porte encore les signes d'un passé glorieux et jamais oublié. La plaque tournante de la Bohême pendant plus de 1000 ans, la capitale du Saint Empire romain germanique et de la Tchécoslovaquie, Praha (comme on l'appelle en tchèque) est une émeute d'histoire, de beauté et d'antiquité.

Retrouvez toutes les offres d'hébergement à Pragueà

ACCÉDER À LA RUBRIQUE :

Top 10 des choses à faire et à voir à Prague

J'ai eu le plaisir de visiter Prague lors de mon «sur la route à travers quatre splendides capitales danubiennes” et maintenant je vous laisse avec la liste des 10 choses qui, du moins à mon avis, sont essentielles pour dire que vous avez vu, apprécié et pleinement vécu la capitale de la République tchèque.

Ancien hôtel de ville et horloge astronomique

L'Ancien hôtel de ville est situé au cœur du quartier le plus ancien et le plus animé de Prague. Voisin duÉglise Notre-Dame du Tyn, il a été construit en 1338 sur commande du roi tchèque Jean de Luxembourg et représente un complexe de bâtiments gothiques et Renaissance de grande importance. À l'intérieur de l'ancien hôtel de ville, vous trouverez la chapelle de la Vierge Marie, l'hôtel de ville, l'ancienne salle du conseil, leCaves romanes(magnifique !), les caves gothiques, la Sala di Giorgio, le vestibule principal et laTour de l'horloge astronomique. Parmi elles, l'attraction la plus visitée est certainement celle de la Tour de l'Horloge. A chaque coup d'heure, entre 9h et 23h, debout la tête haute sur la grande place de la Vieille Ville, vous verrez défiler les 12 apôtres et, en même temps, des admirateurs, sorciers et jongleurs de toutes sortes et de tous grades apparaîtront. A côté de toi. La visite de l'hôtel de ville de la vieille ville est payante et le prix standard pour l'hôtel de ville + la tour de l'horloge astronomique est de 350 couronnes tchèques (environ 13 euros). Est-ce que ça vaut le coup? Définitivement oui! (je vous laisse le lencre sur le site officielafin que vous puissiez toujours rester à jour sur les prix et les horaires. Il y a aussi la possibilité de faire la visite en soirée).

Mete romantiche in Europa

Château et cathédrale de Prague

Avec une superficie de plus de 70 000 mètres carrés, le château de Prague est le plus grand château à corps unique du monde. Ses origines remontent à 884 après JC. C. lorsque Borivoj Ier, le premier prince chrétien, fit construire l'église de la Vierge. Pendant des siècles, elle est restée la "maison" des rois de Bohême et, en 1918, elle a été transformée en résidence du président de la République tchèque (le chef de l'État y est basé). A l'intérieur du complexe, qui domine toute la ville de Prague, offrant une vue splendide sur le quartier sous-jacent deMalá Strana, sur le Pont Charles et au-delà, dans le quartier de la Vieille Ville, vous trouverez plusieurs attractions :

  • Cathédrale Saint-Guy. C'est l'un des plus anciens symboles de Prague, ainsi que de toute la République tchèque.La cathédrale abrite la relique de la tête de saint Luc l'évangéliste ainsi que de nombreuses tombes de princes, rois, évêques et personnages historiques.
  • La Voie d'Or.Aussi pittoresque que tout droit sortie d'un conte de fées, l'Allée d'Or est l'une des vues les plus appréciées du château. Il est situé presque au "pied" de la cathédrale de San Vito et, parmi les maisons colorées et les balcons magiques, il abrite de nombreuses boutiques d'artisanat.
  • Couvent de San Giorgio.Construit en 973, il abrite une importante collection bohémienne de la Galerie nationale de Prague.

D'autres attractions que vous trouverez à l'intérieur du complexe du château, dont l'entrée est gratuite, sont la tour Daliborka (parmi les premières prisons de la ville), la tour Negra (elle doit son nom à un incendie qui l'a transformée dans cette couleur), la Tour Blanche (utilisée comme prison pour les nobles) et la Tour Poudrière (laboratoire d'alchimistes à l'époque de Rodolphe II).

Traversez le pont Charles et ses statues

Le Karlüv Most est le célèbre pont qui traverse la rivière Vltava unissant les deux plus belles âmes de Prague : la vieille ville et le quartier Malá Strana. Long de 515 mètres et large de 20, le pont Charles est une émeute d'artistes de rue, de musiciens, de vendeurs de souvenirs et de touristes prêts à s'immortaliser devant chacune de ses statues. Ses entrées se composent de deux splendides tours qui, avec les autres qui parsèment la ville, ont contribué à faire de Prague la plus connue sous le nom de "Ville aux 100 tours”. En traversant le pont du nord au sud, vous pourrez profiter de vues splendides et compter, un par un, les30 figurinesqui parsèment Karlüv Most, à partir de Sant'Ivo jusqu'au groupe sculptural représentant le Christ et les saints Cosma et Damiano et, un peu plus loin, le Bruncvík.

Église Saint-Nicolas

Située au cœur du quartier de Malá Strana, l'église de San Nicolas est l'un des édifices baroques les plus précieux d'Europe centrale. D'un diamètre de 20 mètres, son dôme est magnifiquement visible depuis le Château où, parmi les toits rouges des maisons environnantes, il semble briller de sa propre lumière. Il y a un droit d'entrée et le prix standard est de 70 Czk.

Montez au monastère de Strahov

C'est l'un des points culminants de la ville, situé derrière le Château, dans un agréable quartier plein de verdure. Fondé par Vladislas II en 1143, le monastère de Strahov appartient à l'ordre des Prémontrés et abrite la dépouille de saint Norbert au sein de l'église de l'Assomption de la Vierge Marie. D'un grand intérêt est la Bibliothèque dont les deux salles de style baroque rappellent beaucoup celle du Clementinum. L'entrée au monastère est gratuite (je recommande une promenade jusqu'à la tour panoramique de Petrîn) tandis que celle de la bibliothèque est payante (prix standard 80 Czk).Confondre la tour de guet de Petrîn avec la tour Eiffel

Bien sûr je plaisante, mais force est de constater que la tour de guet de Prague a été construite sur le modèle de celle de Paris. Construite en 1891 à l'occasion de l'Exposition du Jubilé, c'est une véritable Tour Eiffel miniature. Haut d'un peu plus de 63 mètres, le Petrîn se trouve à environ 15 minutes à pied du monastère de Strahov et à 15 autres minutes du château. Pour tout escalader ? 299 marches ou ascenseur. Prix ​​d'entrée 150 Czk.

Quartier juif et vieux cimetière

Le quartier Josefov est situé juste au nord de l'ancien hôtel de ville et est l'un des coins les plus populaires de la ville. En parcourant ses ruelles, vous pourrez croiser plusieurs synagogues dont la Synagogue Maisel (de style néo-gothique, elle abrite une exposition consacrée à l'histoire des Juifs de Bohême), la Synagogue Haute, l'Ancienne-Nouvelle et la Synagogue Espagnole. À l'intérieur de Josefov se trouve également l'ancien cimetière juif de Prague, l'un des plus célèbres d'Europe, composé de tombes et de pierres tombales en marbre plantées dans la terre nue. L'entrée au cimetière est payante et peut être achetée via deux forfaits touristiques différents qui incluent également des visites d'autres lieux (le moins cher est d'environ 13 euros).

Passez par la porte poudrière

Prašna Brána est l'entrée naturelle de la vieille ville et l'un des principaux monuments gothiques tardifs de Prague. Son nom dérive de l'usage que les habitants faisaient autrefois de ce lieu, c'est-à-dire comme dépôt de poudre à canon. Partant de la Tour, s'étend une longue rue qui, passant par la Place de la Vieille Ville et traversant le Pont Charles, rejoint directement le Château. L'entrée à la tour poudrière est payante et le prix standard du billet est de 100 czk. A côté de la Tour, du côté de la Ville Nouvelle, se trouvent lesMaison municipale, parmi les édifices les plus significatifs de l'art neufau, leThéâtre Hybernia, Le Musée du communismeet Na Prîkopē, la principale rue commerçante de la ville.

Bibliothèque du Clementinum

Ancien siège de l'Institut des Jésuites et de l'Université, le Klementinum est le deuxième plus grand et le plus important ensemble architectural après le Château. Il se dresse dans le quartier de la vieille ville, non loin de l'ancien hôtel de ville, et abrite la Bibliothèque nationale, véritable chef-d'œuvre baroque. La visite guidée (il n'est pas possible d'entrer individuellement) comprend les passages auChapelle des Miroirs, la bibliothèque baroque et la tour astronomique. Les visites se font tous les jours, en anglais, de 10h à 18h, toutes les 30 minutes. Le prix de base est de 220 Czk.

Musée Kafka

Situé au bord de la Vltava, dans le quartier de Malà Strana, le musée Kafka abrite une exposition d'œuvres liées au célèbre écrivain praguois. Correspondances, journaux intimes, manuscrits, dessins inédits y sont conservés et mis à la disposition des visiteurs et des touristes. L'installation extérieure placée devant l'entrée principale du Musée est très particulière, représentant deux hommes décidés à… oui, faire pipi. Le billet d'entrée au musée a un coût standard de 200 Czk.

Au-delà des 10 "must" incontournables de Prague, je vous laisse une autre petite liste avec quelques choses qui, encore une fois à mon sens, sont essentielles pour pouvoir dire que vous avez vraiment connu Prague et tous (ou presque) ses recoins.

Mur de Lennon

Né comme un simple mur d'enceinte, à partir de 1980, le mur de Lennon est devenu l'un des symboles les plus sincères de paix et de liberté pour l'ensemble de la population de Prague, alors opprimée par le régime communiste. Ces près de 20 mètres de blanc ont rapidement commencé à être remplis de phrases, de graffitis et de dessins inspirés par le chanteur des Beatles, devenant le centre de la "résistance" de la ville ainsi qu'une destination pour les jeunes et les artistes du monde entier. En 1988, le régime communiste dirigé par Gustáv Husák a fait plusieurs tentatives pour discréditer le mur en le peignant et en le recouvrant de blanc à intervalles presque réguliers. Tout était en vain. Aujourd'hui, le Mur, situé dans le quartier de Malá Strana (Piazza del Gran Priorato) appartient aux Chevaliers de Malte et représente un symbole universellement reconnu de paix, d'amour et de fraternité.Place Venceslas

Avec une longueur de 750 mètres et une largeur de 60, la place Venceslas est l'un des lieux emblématiques de la Nouvelle partie de la capitale de la République tchèque.Ancien marché aux chevaux, il a été construit en 1348 et, depuis lors, est le théâtre d'une grande partie des événements historiques de Prague, y compris la Révolution de velours de 1989. Je vous recommande de le visiter de jour, en le traversant du nord au sud, puis en terminant devant le Musée national.Musée national de Prague

Construit à la fin du XIXe siècle, le Musée national se dresse au point culminant de la place Venceslas et, en langue tchèque, est connu sous le nom de "Národní Muzeum". Il présente des collections permanentes qui retracent toute l'histoire de la Bohême, de la Moravie et de la Slovaquie, depuis ses origines. Vaut-il la peine d'être visité ? Si vous êtes fan, oui. Sinon, il pourrait très bien vous suffire d'observer le style extérieur néo-Renaissance. Le prix du billet d'entrée est de 150 Czk.

Observez la maison dansante

La "Maison dansante" est un bâtiment moderne (et éclectique) qui se dresse dans le quartier de Nové Mēsto, exactement à l'intersection entre le pont Jirásküv most et le Masarykyovo nábr. Il abrite le siège des Offices nationaux néerlandais et, pour sa construction, l'architecte Vlado Milunić s'est inspiré du célèbre couple de danseurs Fred Astaire et Ginger Rogers. Les deux "piliers" qui composent le bâtiment semblent en effet ressembler à deux danseurs désireux de se confondre et de se tordre l'un avec l'autre.

Goûtez aux plats typiques

La cuisine de Prague rappelle beaucoup celle de l'Europe de l'Est où les saucisses, les pommes de terre, le pain et la choucroute sont les principaux ingrédients. Parmi les plats que je vous propose de goûter, les knedlíky (boulettes de viande à base de farine, pommes de terre et chapelure), la kulajda (soupe onctueuse à base de pommes de terre et de champignons), les utopenec (saucisses au poivre et oignon frit), la prazká šunka (typique jambon de Prague), chocroute (chou fermenté), kolache (gâteau fourré aux fruits confits) et palačinky (crêpe avec glace, fruits et confiture).

 

Tu pourrais aussi aimer

laissez un commentaire